Cédric Morel

Publié dans Portrait.

En 1982, je suis entré au comité de la Course de l’Escalade pour m’occuper de l’animation musicale et la vente d’habits. Travaillant avec Robert Pittet chez Firmenich, ce dernier m’a embarqué dans ce comité et m’a donc fait entrer au Stade Genève. A l’époque je fumais et c’est donc la Course de l’Escalade qui m’a fait arrêter de fumer !

 

Sportivement, Je me suis toujours considéré comme un « espoir dans l’athlétisme genevois », mais dans quelle catégorie .. ? L’avenir nous le dira ! J’ai participé à 3 BOK… un entraînement « non compétitif » sur 4 jours dans les plus belles régions de Suisse.

Durant 10 ans, j’ai fait partie du comité du Stade Genève en m’occupant des archives et de la Cendrée. On m’envoyait des textes manuscrits et je les tapais à la machine, effectuait la mise en page de la maquette, me rendait à La Tribune pour faire tramer les photos puis apportait le tout à l’imprimerie pour que notre journal puisse paraître, à raison de 8 x par année.

En 2009, j’ai été élu « Gobe Bitume de l’année » et j’ai reçu une magnifique sérigraphie dédicacée d’Exem. Cela faisait 20 ans que je rêvais recevoir cette distinction… mais c’est à force de persévérance que j’ai pu obtenir cette consécration de la part des copains .. !

Ce que j’apprécie au Stade Genève,
Au Stade, ce sont l’amitié et la solidarité qui nous lient

en effet chacun se mettra en quatre pour rendre service, encourager, soutenir un autre stadiste. La chaleur humaine entre stadiste est à mon sens unique en son genre et je suis particulièrement fier d’appartenir à ce club.

Dans le cadre de la Course de l’Escalade, je suis connu comme étant un peu « le rigolo du comité » du moment que j’arrive à pondre chaque année une dizaine d’idées farfelues…dont certaines seront réalisées ! Mon problème c’est d’être un visionnaire, en effet, mes idées jugées « loufoques » se concrétisent parfois 3 ou 4 ans après… ! Donc, à chaque séance de comité, tout le monde attend « l’idée à Cédric ».

En 1989 Suite à un défi lancé par Jean-Louis, je me suis inscrit à mon premier marathon, celui de Tenero. Jean-Louis avait dit « qu’il se couperait les parties intimes » si je le terminais en moins de 3 heures….et Robert Pittet « qu’il rentrerait de Tenero à Genève à pied » si je réussissais cet exploit …. : résultat des courses, je l’ai terminé en 2 heures 58’59 et j’ai été le seul des 3 qui a fait ce qu’il disait !!

Un autre défi m’avait valu le surnom d’ « épervier de Veyrier » qui, au fil du temps » est devenu le « poulet d’Orjobet » puis le mulot du Salève !!!

A midi, avec mes collègues de Firmenich, je cours au bord du Rhône et quelquefois je me rends  le jeudi pour rejoindre les Gobe Bitume (Robert-Pascal, Jean-Louis, Patricia, etc…) en « branchant le chrono » … !

Etant donné que je pratique mon sport dans le meilleur des clubs d’athlétisme du canton il est normal que je joue du saxophone à la Sirène qui a été sacrée la meilleure harmonie genevoise lors du dernier concours cantonal en 2009. Je fais également beaucoup de vélo et, depuis l’année passée, je me suis remis au triathlon, sans pour autant faire partie d’un club.

Malheureusement, actuellement, je ne peux pas courir, m’étant blessé à l’épaule suite à un accident de ski. Je me suis également fait une déchirure du mollet et je souffre d’une hernie inguinale… le tout me rend d’une humeur exécrable ! Posez la question à ceux qui me côtoient !

J’imite, parait-il assez bien, Marie-Thérèse Porchet. Les Gobe Bitume ont souvent eu l’occasion de voir cette prestation en live, lors de nos BOK à Andermatt et en Gruyère ou lors de l’anniversaire de Josiane enfin à l’occasion de la dernière RAGB. J’écris toujours mes textes en fonction de l’occasion qui se présente.

Je possède du reste un très joli tailleur Chanel (bleu), une perruque plutôt rousse et des chaussures à talons (blanches avec des cerises rouges).

Marié depuis 30 ans à Myriam, nous avons 3 filles : Natacha, Deborah et Alexia. Toutes les 3 sont membres du Stade Genève et détiennent un record …. :

  • Natacha          son bulletin d’inscription a été envoyé au club le jour même de sa naissance
  • Deborah          (née prématurément – 3 mois d’avance) j’avais fait contresigner son bulletin d’inscription au club (dans la salle d’accouchement) par le Docteur : ce record ne sera donc jamais battu !
  • Alexia             son bulletin d’inscription a également été envoyé au club le jour de sa naissance.

A chaque naissance, j’étais en possession de ce document (préalablement rempli… sans le prénom) pour pouvoir les inscrire au plus vite !

Mon épouse Myriam court également, mais pour son compte, ne faisant pas partie de notre club.

A part cela j’ai une passion débordante, celle de faire du shopping. J’adore tout ce qui est fringue, en passant indifféremment de l’excentrique au classique.

Une fois par année par exemple, j’organise, pour mes collègues de Firmenich,  un week-end de shopping en Italie, les inscriptions sont limitées aux 50 premiers inscrits et je fais le plein en moins de 24heures. Le premier jour, nous nous rendons à Serravalle Scrivia et le lendemain à Milan.

Ma femme et nos filles sont enchantées lorsque je les accompagne faire du shopping. Connaissant leurs goûts différents, elles n’ont qu’à prendre possession des cabines d’essayage et attendre que je leur apporte les habits à essayer.. !

Je suis extrêmement perturbé et agacé d’avoir bientôt 50 ans, mais plutôt par le fait d’avancer en âge, que par l’âge en lui-même. Je me console par une citation entendue à la radio : « vieillir, ce n’est pas rigolo, mais quand on pense à l’alternative, c’est quand même pas si mal » !

C’est pourquoi j’ai besoin de me rassurer et cette année, je me suis programmé une série d’ activités encore inédites pour moi, soit :

  • le 1er janvier               pour bien commencer l’année, un quadriathlon avec un lac à 5°, vélo et course sous la pluie, une p’tite douche, le tout suivi d’un concert de musique classique
  • le 10 avril                   Descente de la Vallée Blanche avec mes filles
  • cet été                        je projette l’ascension du Mont-Blanc
  • le 7 novembre             je participerai au marathon de New-York pour la première fois (mais  cela sera mon 7ème Marathon) que j’espère terminer en… moins de 4 heures !!
  • A l’Escalade                 Pour terminer une place dans les 100 premiers de ma catégorie (hommes 4) à l’Escalade serait la cerise sur le gâteau.

 

Le jour de mon anniversaire (le 5 juin), j’organise un relais de 24 heures auquel plus de 160 amis et membres de ma famille participeront.

En effet, dès 6 h. du matin, les amis fêtant leur 50 ans cette année sont attendus pour lancer les festivités

Dans la matinée : test vélo, 3 minutes sur home trainer

A 11 heures, concert-apéro avec tous les copains de la musique.

A 15 heures, entraînement de 15 minutes avec ceux de la course à pied.

A 18 heures, tournoi de ping-pong avec les personnes concernées … !

A minuit, un Trivial Pursuit exprès avec les amis avec lesquels nous nous retrouvons chaque année pour passer le cap du Nouvel-An contre tous les autres

Cette journée-là, tout est prévu pour que je ne reste jamais seul une minute .. !

Connexion