Les News du Stade Genève

Meeting sauts à Schaffhouse (27.06.2020)

Écrit par Pierre-André d'ARBIGNY.

VOYAGE « DECOUVERTE »

Par Frédy Auberson :

Vendredi 26 juin départ de Champel à 13h30 pour un voyage à l’autre bout de la Suisse, pour précision Schaffhouse.

Voyage découverte… !!! qui va nous faire découvrir les bouchons sur l’autoroute entre Berne et Zurich. Mes deux passagers vont subir un déplacement qui va durer une heure de plus que la planification que j’avais prévue. Plaisir de la route… ! Halte à 3 km de Schaffhouse pour le repas du soir et dormir dans un paisible petit village et un excellent moment de convivialité lors de la soirée avec Juliana Soares et Louis Mallet. Samedi matin après un bon petit déjeuner, départ pour Schaffhouse. Louis allait être le premier en action puisque la longueur était planifiée pour 11h30. Pour être honnête 2019 n’avait pas été une année référence pour lui avec cette discipline. Qu’allait révéler cette reprise de la compétition ?

D’entrée en matière, je vais vu un Louis très déterminé confirmant mes impressions lors des entraînements. Satisfaction à la clef avec un record personnel battu en réalisant un très bon saut à 6,89m en laissant percevoir une marge de progression forte intéressante. Pour lui une très bonne entrée en matière de quoi le rassurer pour le futur. Rendez-vous était pris pour le triple saut à 17h30.

13h30, c’est au tour de Juliana de rentrer dans la saison 2020, et de démontrer les excellentes impressions lors des entraînements à Genève. Mais les éléments météos allaient jouer un mauvais tour. En effet, elle a dû se battre avec un vent capricieux de face, de trois quarts, et arrière. Difficile dans ces conditions d’avoir une course d’élan qui ne fluctue pas et d’être sereine pour réaliser une excellente performance. Elle réalisera toutefois 5,00m en étant 10 cm avant la  planche. De quoi la rassurer pour la suite de la saison, mais pas de la performance inférieure à ses prévisions. C’est Juliana avec son  tempérament de conquérante.

Surprise, pour la première fois en tant que coach j’allais assister à un concours de triple saut mélangeant filles et garçons sur le même sautoir à la même heure…. !  

Début du concours à 17h30 et… ! Fin du concours 19h30…. ! J’avais hâte que ce concours démarre, j’étais très impatient pour deux raisons. Juliana avait réalisé une saison hivernale pas à la hauteur de ses espérances. Visiblement il y avait une perte de confiance chez elle. La deuxième raison c’est Louis.

Un Louis littéralement métamorphosé depuis son titre de champion suisse U20 en 2019. Il a appris à aimer cette discipline, son approche et son mental pour aborder  les compétitions font vraiment plaisir à voir. Il respire l’envie, la sérénité, la joie, la détermination d’aller marquer son territoire. Depuis cet hiver, il s’est fait un nom dans cette discipline en suisse. Il fait partie des meilleurs dans ce pays et le concours allait le confirmer. Deux concours durant l’hiver à plus de 14 mètres et terminer 5ème en Elite (il est U23 1ère année) lors des CS à Saint Gall avec un saut à 14,37m.

Je suis vraiment très impatient que le concours débute. D’un côté je souhaite que Juliana se rassure, et que Louis exprime tout son potentiel. Et bien je suis ravi d’avoir effectué ce déplacement au bout de la Suisse, oublié les bouchons sur l’autoroute, c’est le bouchon des performances qui va sauter… ! Juliana qui à nouveau franchit la distance des 11m et s’est battue jusqu’au dernier essai pour un saut à 11,07m plein de promesse pour la suite de la saison. De quoi je l’espère sincèrement la rassurer et de faire le plein de confiance. Louis va confirmer qu’il a apprivoisé cette discipline.

C’est un plaisir pour le coach que je suis d’assister à l’évolution de Louis au triple saut. C’est vraiment le nouveau Louis, version capital confiance au top, aller affronter les meilleurs sans se poser des questions, juste se faire plaisir, et cette volonté d’aller de plus en plus loin. Ce qu’il a démontré durant ce concours confirme que la distance des 15 mètres peut sérieusement être envisagée. Etre capable de sauter 14,49m en laissant traîner un pied derrière  (perte de 40cm) et derrière de réaliser 14,59m, juste superbe.

Deux heures sur le sautoir, Louis a fini exténué, mais la joie sur son visage valait vraiment le déplacement et d’être admirée. Les étincelles dans ses yeux = c’est beau le sport…. !

Retour à Genève à 00h45, mais très, très heureux de ce déplacement.

Juliana au triple saut

Louis au triple saut

Connexion