Les News du Stade Genève

Frédy Auberson tire sa révérence

Écrit par Pierre-André d'ARBIGNY.

L’ex sauteur en longueur, et surtout le coach actuel a pris une décision… !

 

Frédy Auberson :

 

JE TIRE MA REVERENCE

Depuis des semaines que je cogite dans ma tête, et que cette préoccupation occupe mes journées, au point d’avoir la nuit également des insomnies. J’ai tourné, retourné, pensé, repensé, trituré, retrituré mes méninges, j’ai mûrement réfléchi, analysé ma situation. J’ai déconnecté le disque dur de ma motivation, j’ai écrasé les fichiers sur ma passion, et le verdict est tombé, je confirme.

Alors… !

JE TIRE MA REVERENCE

Il est dans la vie des décisions pas facile à prendre, mais elles doivent être prises c’est ce que je fais aujourd’hui. Durant cette année 2019 ma passion a été l’essence même pour me faire avancer, mais mon carburant est déficient pour avancer actuellement dans l’optique du futur. L’étincelle n’allume plus mon moteur. Alors…. !

JE TIRE MA REVERENCE

Il faut savoir un jour se retirer, et je pense qu’il est temps pour moi de passer le témoin. Je ne  nie pas que j’aie passé une année 2019 hors du commun, j’ai traversé un océan de plaisir,  une année de toutes les satisfactions, au-delà de mes espérances. Les jeunes de mon groupe m’ont transmis un cadeau d’une valeur inestimable avec ces trois médailles d’or et celle d’argent aux championnats suisses. Cela va rester dans mon cœur comme un cadeau hors de prix. Juste incroyable. Mais… ! J’ai besoin de reposer ma tête et mon corps, c’est un processus irréversible du vieillissement.

 Alors… !

JE TIRE MA REVERENCE

Je ne souhaite pas des larmes dans les chaumières… ! (Surtout ne sortez pas les mouchoirs)  juste un peu de compréhension. Je ne suis pas éternel, et non plus pas irremplaçable, heureusement. Mon souhait durant cette année a été dicté de procurer du plaisir aux jeunes, de développer la volonté, de les pousser à retrousser les manches lors des difficultés, de toujours croire en leurs possibilités, de se surpasser et 2019 a démontré que cela a été possible. Mais l’heure est arrivée de confirmer…

Alors… !

OUI

JE TIRE MA REVERENCE

 

MAIS…. MAIS…!

 

JE TIRE MA REVERENCE A…… ! L’ANNEE 2019

PAS A MES FONCTIONS DE COACH POUR LE FUTUR

Désolé, il m’arrive parfois de n’être pas très sérieux, vous venez d’en lire un épisode cocasse, mais … ! C’est moi, j’ai ce besoin de m’échapper parfois dans le monde du pas trop sérieux, et j’avoue que cela me procure un bien fou.

JE TIRE MA REVERENCE EGALEMENT

A ma plaisanterie et  mon humour un peu décalé.

Frédy, très fier de sa fonction très sérieuse de coach dans ce club qui m’a  accueilli depuis 2016. C’est un privilège d’entraîner au Stade Genève.

Je trépigne, je phantasme et je suis très excité (et là, il n’y a pas de processus de vieillissement) de penser à l’année 2020. Je suis convaincu que cela sera un millésime avec des arômes sublimes, des récompenses pour tous ceux qui œuvrent pour faire grandir ce club, des médailles pour ces athlètes généreux avides de se surpasser.

J’ai hâte d’y être, et d’entretenir les News de 2020