Les News du Stade Genève

Sullivan Brunet à Iten (KEN), la terre des coureurs de fond (20 février 2018)

Écrit par Pierre-André d'ARBIGNY.

Le boss Julien Wanders bien entouré avec Sullivan Brunet et Ilias Hernandez 

Salut Sullivan, déjà comment vas-tu ?

Tout va mieux pour moi depuis mi-octobre !

En effet cet été et cette fin d'année n'a pas été très productive, peu avant les Championnats de France et de Suisse sur piste j'ai eu un gros coup de fatigue. Je suppose une surcharge du aux nuits de travail et aux entraînements. Littéralement j'avançais plus, les séances devenaient un enfer (physiquement et moralement). Du coup J'ai décidé d'arrêter le carnage et j'ai pris quelques jours pour me remettre sur pied.


Après la reprise qui se passait bien pour préparer l'automne/hiver, rebelote en septembre une tendinite (d'achille) vient stopper ma préparation, mais avec la prise en charge rapide et les exercices de physiothérapie, j'arrive à reprendre les entrainements sérieusement mi-octobre. J'arrive donc pas dans la forme espérée aux courses de fin d'année (Escalade et Sion) mais je limite bien la casse. Puis comme on dit ''Jamais deux sans trois'' La semaine précédant les 10km de Houilles, je tombe malade et n'obtiens pas le résultat souhaité.


Enfin mettons l'année 2018 dans un tiroir et croisons les doigts pour que 2019 soit plus belle que toutes les précédentes.

Tu es pompier professionnel à Genève et maintenant tu te retrouves à Iten, raconte un peu !

L'année 2019 a bien commencé, vu que le 05 janvier je m'envolais pour un vieux projet qui ne s'était encore pas concrétisé dû à plusieurs facteurs. Mais j'y suis à Iten pour m'entraîner sur les hauts plateaux kenyans (2400m). Retour le 02 février dernier.


J'ai donc pris deux semaines de vacances et deux semaines de congé non payé, pour partir un mois au pays des coureurs où le climat à cette période est bien plus favorable que chez nous (ahah),  ls saison estivale ici oscille entre 12° le matin et 25° l'après-midi en altitude.

Comment as-tu été accueil la-bas ?

Je suis arrivé à Nairobi samedi 05 janvier au soir où j'ai passé la nuit. Le lendemain je prenais un vol local pour Eldoret (autre option le bus, mais encore 7h de route). J'ai été accueilli par Ilias à l'aéroport pour le reste du chemin, encore 1h jusqu'à Iten. Ilias m'a proposé de partager son petit studio pour le mois, j'ai accepté avec plaisir. Concernant les locaux, ils sont très accueillants et très sympas.

Comment se passe les entraînements ?

Concernant les entraînements, le début a été assez difficile et surprenant. Surprenant par la difficulté des terrains qui sont très accidentés (cailloux, dévers et trous) et très vallonnés. Pour ce qui est de l'altitude évidemment je m'y attendais mais avec les côtes, les deux premières semaines d'adaptations étaient assez éprouvantes (Tout est bien plus dur qu'en plaine et à des rythmes même beaucoup plus lents). Mais le corps est une belle machine qui s'adapte gentiment.
Pour ce qui est des Leaders, il y en a évidement.

J'ai rejoint le groupe de Julien Wanders à beaucoup de reprises et bien sûr qu'il s'impose en tant que tel et le groupe en a besoin. Le cas s'applique aussi pour les autres groupes petits et grands.


La plupart des séances se font depuis Iten sur les chemins et quand les séances demandent du rythme et de la vitesse nous allons soit sur la piste en terre à Tambach 20 min de Matatu (petit bus), soit sur une route en terre avec très peu de dénivelé à Moiben 20 min également ou encore sur la route goudronnée à Ziwa 30 min. Pour ma part le seul entraînement que j'ai fait sur route pendant mon séjour, était un Mezzo (Endurance sur un rythme de sensation moyenne/rapide) de 6km en montée.

Ta semaine type à Iten ?

Voici ma semaine après acclimatation (la 3ème, plan d'entraînement de Marco Jaeger) :

 

Tes prochains objectifs ? 

Alors oui je suis déjà rentré (ahah) le 02 février. Je suis parti surtout dans le but de découvrir l'endroit, l'ambiance et couper en deux l'hiver grisâtre froid et difficile de notre région à cette période.Concernant les courses j'ai repris avec le championnat régional de cross country le 17 février à Yzeure (Fra) où je termine 6ème de la course juste derrière Ilias. Cette course servait de sélection pour le Championnat de France du 10 mars à Vittel où nous sommes sélectionnés.

Ensuite je m'alignerai sur le Championnat Suisse de 10k.

En tant que pompier et par curiosité est-ce que tu t’es rendu à la caserne d'Iten ?

A Iten il n'y a pas de caserne, la plus proche se trouve à Eldoret, env.30' mais je n'ai malheureusement pas pris le temps de passer la voir.

J'en profite pour remercier le club pour son aide lors de ce stage d'entraînement et son soutien tout au long de l'année.

Salutations et vive le Stade Genève

Sullivan

(Propos recueilli par P-A d'Arbigny)

 

Connexion