Record suisse du 5000m et 3 qualifiés pour les CE U20

Un long week-end de Pentecôte riche en très bons résultats avec le meeting international de Oordegem en Belgique et le meeting Susanne Meier mémorial de Bâle.

Tout d'abord place à la performance du week-end et au 5000m sur piste. Aligné dans la 2ème série, Julien Wanders réalise une course exceptionnelle et pulvérise le record de suisse U20 sur 5000m en 13'48!!! Il détrône un certain Markus Ryffel, détenteur de ce record suisse depuis 1974 dans le temps de 14'03''... Une performance qui confirme et récompense son engagement à l'entraînement et son talent! Régulier avec un passage au 3000m en 8'17'' (ce serait son record personnel sur la distance...), il réussi à maintenir le tempo afin de réaliser ce temps incroyable.

Mais ce n'est pas tout, aligné dans la 3ème série, un autre membre du stade réalise une course exceptionnelle. Simon Porras pulvérise son record perso sur 5000m avec un temps de 14'41'' et se qualifie également pour les championnats d'Europe U20 qui se dérouleront à Eskilstuna en Suède. 

Deux autres athlètes couraient également lors de ce meeting. Thomas Huwiler, aligné sur 1500m, termine sa série dans le très bon temps de 3'50''96. Un temps qui lui permet de prendre la 3ème place de la série. Dans la même course, Ilias Hernandez termine 9ème dans le temps de 3'52''34. 

Résultats

Lundi avait lieu le meeting de la Pentecôte à Bâle et de nombreux membres du stade ont fait le déplacement. Joaquim Jaeger, aligné sur le 800m, se classe 2ème et termine son 800m en 1'50''97, un temps qui lui permet de se qualifier pour les Championnats d'Europe. (minimas: 1'51''50). Après Julien Wanders et Simon Porras, ils seront donc 3 juniors à se déplacer en Suède au mois de juillet prochain. 

Le Stade Genève était également très bien représenté lors de plusieurs disciplines:

Toujours sur 800m, Ilias Hernandez termine 5ème de la 2ème série en 1'56''89. Gzim Imeri en 1'59''93, Diego Klopfenstein en 2'01''57, Téo Droz en 2'03''21 et Michael De Malalhaes en 2'05''29.

sur 400m, Baptiste Ulrich gagne la 4ème série en 52''00 alors que André Silva Alves boucle le tour de piste en 53''11. Du côté des femmes, Alena Riva réalise un joli 58''87.

Résultats

Un grand bravo pour ces excellents résultats. On ne le dira jamais assez, les "merci" et les "bravos" vont également aux nombreux entraîneurs du Stade Genève, sans qui rien de tout cela ne serait possible et la récompense ne pourrait être plus belle lorsque l'on voit les excellents résultats réalisés par tous ces athlètes. Le moins que l'on puisse dire est que la saison estivale est très bien lancée. La prochaine échéance pour ces athlètes sera le meeting Atletica Genève, le 6 juin prochain sur la piste du Bout-du-monde. 

Week-end sous le signe des CSI

Un week-end effectivement sous le signe des CSI avec l'équipe masculine en déplacement à Berne pour la finale Ligue Nationale A et l'équipe féminine du côté de Hochdorf pour la finale Ligue Régionale A.

Chez les hommes, le Stade Genève termine à une très belle 6ème place, un classement qui permet au stade de confirmer sa promotion de l'année précédente et ainsi de se maintenir dans l'élite nationale.

Avec 238,5 points, elle se classe qu'à 3 petits points de la 5ème place et 7,5 points de la 4ème place.

De nombreuses excellentes performances sont à signaler lors de ce déplacement à Berne:

Magnifique victoire de Joaquim Jaeger sur 800m dans le temps 1'52''18. Ilias Hernandez se classe quant à lui 4ème en 1'55''66.

Yanier Bello-Diaz rapporte 14 points en se classant 3ème du 100m dans l'excellent temps de 10''74 et cela malgré un début de contracture à la cuisse.

Sur 3000m, Julien Wanders mène tout le long mais manque malheureusement de force pour l'emballage finale. Il se classe finalement 3ème dans le temps de 8'24''42. Sullivan Brunet se classe 5ème en 8'35''43, juste devant Simon Porras en 8'36''86.

Romain Gotteland termine 2ème du poids avec 17m17, à seulement 1 petit cm de vainqueur. Au disque, il se classe 4ème avec 45m42.

Au lancer du marteau, joli tir groupé du Stade Genève avec Alexis Flaven 2ème (55m75), Yann Watel 3ème (54m97) et Alexandre Ferrières 4ème (52m35). A mentionner que ces athlètes francais viennent renforcer l'équipe à l'occasion des CSI.

Une pensée pour Matteo Zecca qui a eu un gros accident en cassant sa perche lors de l'impulsion du concours du saut à la perche. Résultat final: une commotion cérébral, une fracture de la mâchoire, 5 points de suture au menton, un oeil au beurre noir, un gros bleu au bras et une immense frayeur. Tout le stade te souhaite un prompt rétablissement.

Résultats

Du côté de l'équipe féminine, c'est une jeune équipe prometteuse et pleine d'envie qui était en déplacement à Hochdorf pour la finale de la Ligue Régionale A.

Magnifique victoire avec 146 points (contre 142 points pour les seconds, TSV Düdingen) qui permet à l'équipe de monter en Ligue Nationale C. Cela faisait depuis 1999 que l'on attendait une remontée en LNC, merci et bravo à toutes et à tous. Cette jeune équipe devient donc championne suisse de Ligue Régionale A.

Résultats

Meeting de l'Ascension à Langenthal

De très bons résultats à l'occasion du traditionnel meeting de l'Ascension qui se déroule comme chaque année à Langenthal. Il s'agit d'un excellent test permettant de situer son état de forme et ainsi peaufiner sa préparation.

Chez les femmes, Alena Riva se classe 2ème de sa série du 300m dans le temps de 42''08. Sur 600m, Jenna Bolumar réalise un joli 1'37''11. Juliette Morath quant à elle termine en 1'41''79 (nouveau record genevois U14W). Sur 1000m, Lou Ferrero réalise une belle course qui lui permet de boucler les 2tours 1/2 en 3'23''52. Enfin sur 3000m, Nathalie Philipp boucle la course en 11'03''42.

Genève Marathon for Unicef - Une année record

C'était à nouveau une année record pour le Genève Marathon for Unicef avec un pas moins de 16'200 coureurs inscrits sur l'ensemble du week-end. Malgré une météo plus que humide, de nombreux membres du Stade Genève ont pris le départ de l'une des nombreuses courses à l'affiche du programme. Course pour les enfants, course "Genevoise" de 5km pour les femmes, 10km de nuit samedi soir, semi-marathon ou bien encore marathon; il suffisait donc de faire son choix.

Récit du camp de Pâques 2015 à Antibes Récit rédigé par Aurélien Colomb

Départ vendredi matin avec le car pour le sud de la France, direction les Antibes. Sur le parking du stade, tout le monde était venu accompagné de ses parents, et je sentis remonter en moi de vieux souvenirs de camps avec l’école. C’est dans cette atmosphère conviviale que le car démarra, pour un trajet de près de huit heures (sans oublier la traditionnelle pause pique-nique), préambule d’une semaine qui s’annonçait sportive.

Nous arrivâmes sans encombres. Le temps de distribuer les chambres et de prendre nos marques, nous découvrîmes la cantine et sa machine high-tech : 5 cartes magnétiques à passer avant de pouvoir récupérer son plateau ! Heureusement pour nous, la charmante Jessica allait nous soulager de cette « corvée ».

Le samedi, les choses sérieuses commençaient. Une fois le petit déjeuner englouti, nous allions nous préparer pour attaquer une journée magnifiquement ensoleillée : à en croire l’ambiance, c’était déjà les vacances ! Après l’entraînement du matin, nous nous retrouvions tous à la cantine pour manger le repas de midi. La sieste avant l’entraînement de l’après-midi était la bienvenue, si vous voulez mon avis…

Nous allâmes visiter St Paul de Vence et la soufflerie de Biot. Et d’une balade sur le littoral ! C’était des moments vraiment sympas qui permettaient à tous de faire un petit break entre les entraînements.

Après le repas du lundi soir, plusieurs d’entre nous décidèrent de partir en excursion à la recherche d’un magasin d’alimentation. Après une petite marche nocturne de vingt minutes le long du port et après avoir demandé notre chemin à des passants italiens, anglais et français, nous le trouvâmes enfin. Nous achetâmes rapidement quelques provisions pour les jours suivant ; il fallait se dépêcher car la permission était jusqu’à 22h pour les mineurs.

Le mardi soir fut consacré à une présentation sur la préparation mentale donnée par Fredy et personnellement j’ai énormément apprécié. Je pense que pour les plus jeunes c’est important d’avoir des gens qui ont du vécu et qui les motivent, ces athlètes de demain.

Lundi, mardi, mercredi… plus la semaine avançait, plus les courbatures et la fatigue se faisaient sentir. Heureusement pour le groupe, nous avions droit à des séances de massages et compex pour détendre nos muscles fatigués.

Au matin du vendredi, nous eûmes droit à un joli programme et l’après-midi une américaine était prévue pour terminer le camp en beauté.

L’américaine fut un moment intense : une course qui mélange tous les âges – et contrairement à ce qu’on pourrait croire, les plus jeunes avaient des ressources impressionnantes… – et durant laquelle chaque équipe est plus déterminée que jamais à l’emporter. Sous les encouragements de ceux qui ne couraient pas, les participants sentaient la tension monter… 1 tour, 2 tours, 3 tours... 4 tours et de 5 ! La course était finie ! Personnellement, j’avais les jambes qui brûlaient et je ne pense pas que j’étais le seul. Un grand moment de sport et de partage qui restera gravé dans la mémoire de tous les athlètes présents.

Ce camp fut une superbe expérience sportive et humaine. Passer une semaine avec des gens de tout âge réunis autour d’une même passion, c’est vraiment top ! Je tiens à remercier tous les entraîneurs, ainsi que les athlètes, pour cette semaine inoubliable.

Et pour les motivés, rendez-vous l’année prochaine !