Cross Genevois (14 janvier 2017)

Photo : Olivier Haller

Plus de 270 participants ont pris le départ du Cross Genevois organisé par le Stade Genève Athlétisme. 

Le matin nos jeunes athlètes n’ont pas démérités puisque qu’on dénombre 11 podiums pour le Stade.

Les relais à deux sur 8km ont offert un beau spectacle avec 32 équipes en lice. 

Chez les femme c’est Sarah Tunstall (GBR) qui s’impose devant Maya Chollet, cette dernière ajoute un 2ème titre consécutif de championne genevoise. Chez les hommes le titre reste dans la même famille puisque que c’est Benjamin Riddell (GBR), compagnon de Tunstall, qui l’emporte après avoir fait le cavalier seul durant les 7 tours.

En 2018 nous aurons droit à 2 manifestations : le Cross Genevois en janvier et le Championnat Suisse de Cross en mars sur le site des Evaux.

Bravo à tous et un grand merci à tous nos bénévoles.

 PODIUMS

 

Photo : Olivier Haller

Voeux 2017 : message de Jessica Barbey, Helen Bekele, Maya Chollet, Julien Lyon et Julien Wanders

Jessica Barbey :

Jessica 2016 fut une année incroyable pour le Club avec les CS, les 100 ans, les nombreuses performances et podiums, quels ont été tes plus beaux souvenirs ?

2016 fut une année épuisante mais inoubliable. Etant au Stade Genève depuis mes 8 ans j’ai été très fière, très touchée de vivre une telle année avec mon club.
Qui pourra revivre cela ? Petit bout’chou du Stade Genève vivant de tels événements adultes : Thayna, Cassandra, Evelyne pour les 125 ans du Stade Genève quand je leur passerai la main (ah ah ah) ? … Neïs ou Savannah pour les 150 ans du Stade Genève quand je surveillerai la piste depuis la maison de retraite de Vessy ? Oh mon dieu !

Un ou des regrets ?

Un regret ? Avoir perdu mon bras droit après cette année…

Un autre regret, que les athlètes ont de plus en plus de peine à faire des compétitions à l’extérieur. J’aimerais donc que les parents s’intéressent plus à l’agenda sportif de leur enfant. Oui cela prend du temps, oui cela demande de l’organisation mais vivre des compétitions, des camps d’entraînement, relever des défis, se fixer des objectifs, perdre, se relever, recommencer, gagner… sont des expériences formatrices pour l’avenir de nos jeunes.

Que peut-on souhaiter à notre Stade et ses athlètes en 2017 ?

Je souhaite beaucoup de belles rencontres et de belles aventures athlétiques à tous les membres du Stade Genève.

Que peut-on te souhaiter à toi Présidente du Stade Genève ?

Beaucoup de bénévoles et d’aides dans mes tâches diverses car cela devient vraiment compliqué.
En 2017 je vais essayer de restructurer les manifestations après la perte de mon bras droit et aussi mettre sur le site les tâches que je souhaiterai transmettre à l’avenir.
Les activités sont multiples au Stade Genève et avec 754 membres et les parents de 250 enfants je pense que nous devrions réussir à alléger mes tâches de femme à tout faire.

Helen Bekele Tola :

L'année 2016 fut extraordinaire avec mes participations au Lausanne Marathon, la Corrida Bulloise, le Basler Stadtlauf, la Course de Noël à Sion, le Frankfurt Marathon, l'Annecy Marathon et la Course de l'Escalade.

Mes objectifs pour 2017 seront un camp d'entraînement au Kenya pendant 2 mois, améliorer mon temps au semi-marathon (mars) et au marathon (avril). Il y aura aussi une préparation spécifique pour les courses de route et les Championnats Suisses de semi-marathon.

Je souhaite au Stade Genève ainsi qu'à tous ses membres une très belle année 2017 !

Maya Chollet :

Maya cette saison 2016 fut à nouveau riche en succès, peux-tu nous en faire un petit bilan ?

Oh mon Dieu… je crois que j’ai fait plus de 40 courses et environ 30 podiums. Je ne suis pas une pro des chiffres, ni des temps de départ, ni des montres aux entrainements mais je me soigne ! Je crois que c’était une de mes meilleures saisons. Parmi les highlights je pense dans l’ordre à ma médaille de championne genevoise de cross, mon meilleur chrono aux 20km de Lausanne en 1h17, ma victoire au trail de 61km de Verbier, mon incroyable 2ème place au terrible triathlon de l’Inferno (3km de natation, 97km de vélo 2000m de dénivelé, 30km de VTT 1800m de dénivelé et le dessert à pied de 25km pour 2000m de dénivelé.) Il faut aller au bout de soi-même et les sensations à l’arrivée sont indescriptibles. Et ensuite ma 8ème victoire au triathlon de la Gemmi, où je suis arrivée première non seulement des femmes mais également des hommes. C’est rare, cela ne m’arrivera sans doute plus jamais et j’ai encore le sourire en pensant au speaker qui hallucinait…et puis mes victoires régionales au RER, à la course des ponts, sur le général du tour du canton…et enfin ma jolie performance à l’Escalade, 5ème Suissesse.

Ton meilleur souvenir ou anecdote ?

Je crois que c’est le souvenir à la Gemmi, ou alors les deux lingots d’or que j’ai gagné à 6 jours d’intervalle (deux victoires scratch en novembre de 2016).

Regret (s) ?

Oui : je regrette de ne pas avoir été retenue pour les championnats d’Europe et du monde de course de montagne malgré le fait d’avoir rempli les critères de sélection. C’est injuste et parfait pour décourager les athlètes que de changer les critères en cours de route. Je déteste l’injustice et l’arbitraire, et je ne me suis pas privée de le dire, dans la presse et aux sélectionneurs.

Cela n'a rien changé mais ça m'a fait du bien ...

Quels seront tes principaux objectifs pour 2017 ?

Les qualifications pour les championnats d’Europe et du monde en montagne (je suis tenace, je retente !) mes deux semi Ironman et surtout mon premier Ironman en juillet à Nice, sans oublier le Swissman, une épreuve longue et connue dans le monde entier pour sa difficulté : c’est un Ironman avec le dénivelé en plus. Je souhaite aussi améliorer ma vitesse, mais ça ce n'est pas gagné...

Que souhaites-tu au Stade et à ses athlètes pour cette nouvelle année ?

Je souhaite à tout le monde une belle saison bien sûr ! Mais je veux dire aux jeunes de ne jamais abandonner ou se décourager. J’ai été très malade en 2015, j’ai cru que jamais je ne monterai plus sur un podium…et regardez 2016, c’était si bien. Il faut toujours y croire, même au fin fond de la pire crevasse. C’est extrêmement dur, mais cela donne une force pour courir quoi qu’il arrive.

Accrochez-vous à vos rêves !

Julien Lyon :

Cette année 2016 restera inoubliable pour moi avec tout d'abord mon premier marathon à Zürich où je suis monté sur le podium avec un temps de 2h16 dans des conditions météorologiques dantesques !

Mais aussi avec le titre de Champion d'Europe de semi-marathon remporté avec l'équipe Suisse.

J'espère vivre encore de telles émotions en 2017 !

Je vous souhaite à tous une très belle anée et n'oubliez pas : "Faite de votre Vie un rêve et de votre rêve une réalité"...

Julien Wanders :

La saison 2016 aura été plutôt compliquée pour ma part. Ayant placé mes attentes à un niveau très élevé avec dans le viseur les Jeux Olympiques et les championnats d’Europe sur 5000m, je n'ai finalement réussi à me qualifier pour aucun des deux. Après avoir digéré cette grosse déception, je suis reparti au travail avec encore davantage de motivation. Je termine cette année 2016 avec trois belles courses sur route en Suisse : Bulle, Bâle et la mythique Course de l'Escalade à Genève dans lesquelles j’ai pu à chaque fois batailler pour la victoire mais surtout avec un nouveau record Suisse du 10km aux Houilles (France).

Cette performance me montre que je suis sur la bonne voie, mais il reste encore énormément de travail pour ariver au meilleur niveau mondial !

Nous sommes donc en 2017 et cette année c’est sûr que je ne referai pas les même erreurs que l'année précédente, cette dernière a été pour moi un grand apprentissage. Mon grand objectif de l'année sera les championnats du monde à Londres sur 5000m. Je suis actuellement au Kenya où je m'entraîne dur afin d'être au top pour cet été !

Je souhaite à toutes et tous les membres du club une très belle année 2017, surtout restez en bonne santé.

Pour les plus jeunes, gardez toujours ce plaisir et cette motivation que vous avez à pratiquer l'athlétisme, c'est comme ça que vous allez progresser.